Commémoration des vies perdues dans leur quête de sécurité

Communiqué de presse 17/20
13 juin 2017
Bruxelles

Depuis l’an 2000, plus de 30 000 migrants et réfugiés ont perdu la vie sur leur route pour gagner l’Europe, souvent par noyade en mer ou par asphyxie dans des conteneurs sur des camions et des bateaux. Des Églises dans toute l’Europe ont répondu par une solidarité intense et des efforts humanitaires aux frontières de l’Europe et en préconisant des passages sûrs et légaux.

La réaction des chrétiens a également consisté à prier largement pour ceux qui sont morts et à se souvenir d’eux. En 2013, l’Assemblée générale de la Conférence des Églises européennes a renouvelé l’appel à une journée annuelle de prière le dimanche le plus proche du 20 juin, Journée internationale des réfugiés, pour commémorer ceux qui ont perdu la vie sur leur route pour retrouver une vie digne en Europe. Conjointement, la Conférence des Églises européennes et la Commission des Églises auprès des migrants en Europe encouragent leurs membres et sympathisants à se joindre à cette journée de prière le dimanche 18 juin 2017. Des ressources pour aider les congrégations, paroisses et autres communautés dans leur préparation sont accessibles sur le site de la CEME.

Dans un appel aux partenaires de la KEK et de la CEME, le secrétaire général de la KEK, le père Heikki Huttunen, a fait remarquer que « nous ne pouvons fuir les faits qui révèlent la culpabilité de l’Europe dans cette épreuve sans fin. En tant qu’Églises et en tant que chrétiens, notre vocation divine est d’être témoins et serviteurs de la résurrection et de la vie nouvelle dans la justice et la paix pour toutes et tous, sans distinction d’origine ethnique, de nationalité ou de religion. »

La secrétaire générale de la CEME, Doris Peschke, a ajouté, « à ce jour, 1 808 personnes sont décédées ou déclarées disparues, dans la région méditerranéenne, pour l’année 2017. Commémorer ces personnes nous met aussi au défi d’intensifier les réponses humanitaires, les recherches et les opérations de sauvetage et de prévoir des passages sécurisés. »

La Commission des Églises auprès des migrants en Europe et des partenaires ont lancé le projet passages sécurisés en réponse directe à la mort des migrants et des réfugiés aux frontières européennes. Le projet préconise des voies vers l’Europe sûres et plus faciles, notamment le regroupement familial, les visas humanitaires et la reconnaissance mutuelle des décisions positives en matière d’asile. 

Pour obtenir des informations complémentaires ou solliciter une interview, veuillez contacter :
Erin Green
Chargée de communication
Conférence des Églises européennes
Rue Joseph II, 174 B-1000 Bruxelles
Tél : + 32 2 234 68 42
Fax : +32 2 231 14 13
E-mail : eeg@cec-kek.be
Site internet : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope

La Conférence des Églises européennes (KEK) est une communion de 115 Églises orthodoxes, protestantes, anglicanes et vieilles-catholiques de toute l’Europe et plus de 40 Conseils nationaux d’Églises et organisations partenaires. La KEK a été fondée en 1959. Elle a des bureaux à Bruxelles et à Strasbourg.

 

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below