Journée de l’Europe : des valeurs communes pour l’avenir de l’Europe

Communiqué de presse n° : 19/10
9 mai 2019
Bruxelles

Ci-après, le message de la Conférence des Églises européennes (KEK) prononcé par son président, le pasteur Christian Krieger, et son secrétaire général, le P. Heikki Huttunen, devant les dirigeants européens réunis pour un sommet de l’UE sur l’avenir de l’Europe à Sibiu, en Roumanie, le 9 mai 2019, à l’occasion de la journée de l’Europe.

La Conférence des Églises européennes, représentant 114 Églises membres dans 40 pays, félicite les dirigeants européens réunis pour le Sommet de l’UE sur l’avenir de l’Europe tenu à l’occasion de la Journée de l’Europe 2019 dans la ville historique de Sibiu, en Roumanie. Il est de fait opportun de renforcer la cohésion européenne le jour de la commémoration de la déclaration Schuman qui a instauré la vision des nations européennes unies pour une paix durable.

Les valeurs fondamentales de l’Union européenne – respect de la dignité humaine et des droits de l’homme, liberté, démocratie, égalité et état de droit – partagent certaines racines avec les idéaux œcuméniques de justice, de paix et de sauvegarde de la création. Ces valeurs communes ont toutefois été soumises à une pression croissante au cours des dernières années. 

Afin de rétablir la confiance dans la vision européenne et de renforcer l’engagement en sa faveur, il nous faut revendiquer et réaffirmer nos valeurs européennes communes, qui semblent aujourd’hui être remises en question et non plus caractériser l’Union. Si elle manquait à remettre l’accent sur ces valeurs, l’UE risque de devenir une circonvolution auto-renouvelée d’intérêts économiques à courte vue, qui finira par se briser en groupes et nations rivaux.

La Conférence des Églises européennes souhaite mettre en exergue la vision d’une Union européenne comme véritable communauté marquée par des valeurs communes poussant à œuvrer de concert pour un avenir commun et durable du monde.

La Conférence des Églises européennes prie alors instamment les chefs de gouvernement de :

  • Promouvoir la justice économique et écologique impliquant l’égalité sociale et la cohésion ;
  • Œuvrer en faveur de politiques durables en matière de migration et d’asile, fondées sur la solidarité intra-européenne et avec les plus vulnérables, sur le respect de la dignité humaine et des droits de l’homme – dans l’UE, à ses frontières et dans ses relations avec les pays tiers ;
  • Combattre toutes les formes de discrimination et de racisme, en raison de la conviction que tous les êtres humains sont créés égaux à l’image de Dieu. En tant qu’Églises, nous exhortons tous les acteurs de la société à lutter contre les discours de haine, les gestes désobligeants et les actes de vandalisme ;
  • Réagir au populisme et à l’extrémisme et aux expériences sous-jacentes d’exclusion, de privation et de désespoir ;
  • Promouvoir l’inclusion, l’accessibilité et la non-discrimination dans le développement de la numérisation et de l’intelligence artificielle, en se concentrant sur les questions éthiques et sociétales ;
  • Plaider pour la paix en favorisant des stratégies qui établissent des ponts et mettent en avant l’interdépendance sociale, politique et environnementale comme essentielle à la paix et à la sécurité. En tant qu’Églises, nous sommes préoccupées par la militarisation de l’UE et nous plaidons pour une approche des questions de sécurité marquée par la justice et la paix à tous les niveaux, du niveau national aux niveaux européen et mondial ;
  • S’engager sur le terrain de la responsabilité mondiale. Les graves défis auxquels l’Europe est confrontée – de l’économie à la migration et de la sécurité aux changements climatiques – nécessitent une responsabilité et une action mondiales. Le rôle de l’Union européenne en tant que communauté fondée sur des valeurs et superpuissance humanitaire doit guider sa politique sur la scène internationale. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies doit être au cœur du renforcement du rôle de l’UE à l’échelle mondiale.

Nous trouvons un encouragement dans des sondages attestant que les idéaux européens jouissent d’une confiance plus élevée que jamais parmi les citoyens. Notre responsabilité commune pour l’avenir de l’Europe nous oblige tous à la collaboration, à la solidarité et à l’amitié, y compris au cœur de circonstances politiques incertaines et d’immenses défis politiques.

Les Églises européennes sont prêtes à souligner et à protéger les valeurs d’une Europe unie, ainsi qu’à défendre ces valeurs contre les fantômes du passé.

En tant qu’Églises, nous nous engageons à construire des ponts de paix et d’hospitalité dans nos communautés, à renforcer les relations entre les Églises et d’autres partenaires en Europe et à promouvoir une vision complète du bien commun, recherchant une Europe humaine, sociale et durable, en paix avec elle-même et avec ses voisins, dans laquelle les droits de l’homme et la solidarité prévalent.

Pour obtenir des informations complémentaires ou solliciter un entretien, veuillez contacter :

Naveen Qayyum
Assistante à la communication
Conférence des Églises européennes
Rue Joseph II, 174 B-1000 Bruxelles
Tél. +32 2 234 68 37
Fax +32 2 231 14 13
E-mail : naveen@cec-kek.be
Site : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below