Le dimanche des Rameaux entaché de violences meurtrières dans des églises coptes

Photo : Albin Hillert/COE

Communiqué de presse n° : 17/13
10 avril 2017
Bruxelles

Des attentats meurtriers dans deux églises orthodoxes coptes en Égypte ont fait au moins 44 morts et plusieurs dizaines de blessés. Les églises dans tout le pays, et de fait dans le monde, regorgeaient de monde pour les célébrations du dimanche des Rameaux qui marquent le début de la Semaine Sainte. Le premier attentat a eu lieu à Mar Girgis, ou église Saint-Georges, à Tanta, une grande ville située entre le Caire et Alexandrie, où des fidèles portaient des branches de palmiers en commémoration de l’entrée de Jésus-Christ à Jérusalem. Quelques heures plus tard, un attentat similaire a eu lieu à la cathédrale Saint-Marc à Alexandrie, où le pape copte Tawadros II présidait la liturgie.

Des dirigeants d’Églises du monde entier ont promptement condamné les attentats, envoyé des messages de soutien aux Églises en Égypte et prié pour elles. Le pape François a prié pour les victimes après la messe des Rameaux. « À l’Église copte et à la chère nation égyptienne, j’adresse mes sincères condoléances. Je prie pour les morts et les blessés et je suis proche en esprit des membres des familles [des personnes décédées ou blessées] et de la communauté entière. »

Le Conseil œcuménique des Églises a réagi en demandant que soit protégé le droit humain fondamental de manifester sa religion par le culte et la pratique. Le secrétaire général du COE, Olav Fykse Tveit, a commenté : « Face à cette brutalité, la famille humaine, toutes les personnes de foi et de bonne volonté, doivent s’unir pour renouveler leur engagement à se respecter et à prendre soin les uns des autres, à se protéger mutuellement et à prévenir de tels actes de violence. »

« L’Égypte est l’une des terres de la Bible qui a été bénie par la présence de notre Seigneur », a remarqué le secrétaire général de la KEK, le P. Heikki Huttunen. « Les chrétiens coptes représentent la continuité sur des millénaires, dans ce pays qui est considéré comme l’un des berceaux de la civilisation humaine. La coexistence pacifique et le respect mutuel font partie intégrante de la vie des chrétiens et des musulmans qui partagent les villages, les villes et les terres de ce pays nourri par le Nil. Nous prions pour que la tradition égyptienne d’hospitalité réciproque entre chrétiens et musulmans pendant les fêtes de Pâques et du Ramadan donne résilience et espérance à tous les Égyptien-ne-s touchés par ces événements qui sont causés par une colère et un mal impies. »

La Conférence des Églises européennes pleure ces pertes humaines tragiques, en ce jour très saint, et adresse ses condoléances à Sa Sainteté le Pape Tawadros II et aux fidèles de l’Église copte orthodoxe. Avec les Églises d’Europe et toutes les personnes de bonne volonté, nous prions pour nos frères et sœurs en Christ d’Égypte qui connaissent depuis de nombreuses années la mort et la persécution en raison de leur foi.

Erin Green
Chargée de communication
Conférence des Églises européennes
Rue Joseph II, 174 B-1000 Bruxelles
Tél. +32 2 234 68 42
Fax +32 2 231 14 13
E-mail : eeg@cec-kek.be
Site internet : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope

La Conférence des Églises européennes (KEK) est une communion de 115 Églises orthodoxes, protestantes, anglicanes et vieilles-catholiques de toute l’Europe et plus de 40 Conseils nationaux d’Églises et organisations partenaires. La KEK a été fondée en 1959. Elle a des bureaux à Bruxelles et à Strasbourg.

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below