Message KEK-CCEE à l’occasion de la Journée internationale des Roms

Press Release No: 16/09
7 avril 2016
St-Gall / Bruxelles

Dix à douze millions de Roms vivent aujourd’hui en Europe et sont parmi les plus défavorisés et marginalisés sur notre continent. Ils sont confrontés quotidiennement à la discrimination et très souvent n’ont pas accès à l’éducation, au logement et aux soins de santé.

Ces conditions déplorables découlent d’une longue histoire d’anti-tsiganisme. Durant des siècles, les Roms ont été réduits en esclavage, torturés ou assassinés, et leurs familles brisées. Ils ont subi des persécutions légales, ont été mis au ban de la société et privés de leurs droits civiques fondamentaux. Malgré tout cela, les minorités roms ont survécu et préservé leur culture. Tout en œuvrant à changer les perceptions, nous sommes conscients que tous – Roms et non-Roms – nous devons engager un dialogue approfondi, afin de surmonter les peurs et de favoriser une intégration respectueuse de l’identité des Roms.

A l’occasion de la Journée internationale des Roms, le 8 avril, les secrétaires généraux de la Conférence des Eglises européennes (KEK) et du Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE) exhortent à intensifier les tentatives de guérison et de réconciliation.

« Nous incitons nos communautés chrétiennes en Europe à poursuivre leurs efforts pour le bien-être des Roms et pour mettre un terme aux discours de haine et à l’exclusion sociale. Nous devons faire la route ensemble. Nous demandons à chacun d’accueillir les marginalisés et de faire respecter la dignité humaine qu’ils ont reçue de Dieu. Les peuples roms, avec leurs traditions, leur foi et leur culture uniques, sont aussi appelés à apporter leurs valeurs à la société européenne en leur qualité de citoyens responsables.

Depuis des siècles, les Roms vivent un sentiment d’identité européenne partagée et de libre circulation à travers les frontières politiques, culturelles et religieuses. Cependant, ils sont une des nations européennes indigènes ne bénéficiant pas d’un statut égal en termes de respect ou d’honneur parmi celles-ci. Plus de 600 ans après leur migration en Europe, ils ne sont toujours pas pleinement accueillis. Le fait qu’ils soient confrontés à des discriminations et même des persécutions constantes est une honte pour tous les pays européens. Nous devons reconnaître les épreuves qu’ils ont endurées pendant des siècles, y compris durant l’Holocauste et de nos jours, ainsi que notre responsabilité dans cette situation. 

Pour sortir les peuples roms et leurs familles de la situation pénible actuelle, la voie principale est l’apprentissage, le travail et la foi. Leur inclusion est un signe indispensable de notre engagement pour une identité européenne partagée et la libre circulation des personnes, des biens et des idées au sein du domaine européen. »

Pour de plus amples informations ou un entretien, veuillez contacter :

Erin Green
Coordinatrice de la Communication – KEK
Tél. +32 2 234 68 42
Courriel : eeg@cec-kek.be
Site internet : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope
Thierry Bonaventura
Attaché de presse du CCEE
Tel. +41 71 227 6044, cell. +41 79 12 80 189
e-mail  bonaventura@ccee.eu

*****************

La Conférence des Eglises européennes (KEK) est une communion de 114 Eglises issues des traditions orthodoxe, protestante, anglicane et vieille-catholique de toute l’Europe. Elle compte aussi 40 Conseils nationaux d’Eglises et Organisations Partenaires. La KEK a été fondée en 1959, et a des bureaux à Bruxelles et à Strasbourg.

Le Conseil des Conférences Episcopales Européennes (CCEE) rassemble actuellement 33 conférences épiscopales d’Europe, représentées par leur Président respectif, plus les Archevêques du Luxembourg, de la Principauté de Monaco, l’Archevêque maronite de Chypreet l’Evêque de Chisinau (République de Moldavie), l’Evêque éparchial de Mukachevo et l’Administrateur apostolique d’Estonie. Elle a pour Président le Cardinal Péter Erdő, Archevêque d’Esztergom-Budapest et Primat de Hongrie. Les Vice-Présidents en sont le Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gènes, et Mgr Angelo Massafra, Archevêque de Scutari-Pult (Albanie). Le Secrétaire Général est Mgr Duarte da Cunha, et son Secrétariat est basé à Saint-Gall (Suisse).

Post a comment

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below