Protection des lieux saints et des lieux de culte en Europe et au Proche-Orient

Communiqué de presse n° : 17/41
13 novembre 2017
Bruxelles

Protection des lieux saints et des lieux de culte en Europe et au Proche-Orient

En préparation de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, les Églises européennes exhortent les institutions européennes à redoubler d’efforts pour assurer que soient respectés et protégés les lieux de culte et les lieux saints, tant dans la législation européenne que dans la politique étrangère et de sécurité commune.

Les dirigeants de ces Églises ont participé à un colloque organisé par la Conférence des Églises européennes et l’Église de Chypre, à Nicosie, en Chypre, les 9 et 10 novembre derniers.

Les quarante participants au colloque ont souligné que plusieurs lacunes dans le régime juridique international régissant ces sites doivent être comblées, notamment une définition commune et des recours judiciaires. Acheter, construire, posséder, entretenir, restaurer et utiliser ces lieux de culte fait partie intégrante du droit fondamental à la liberté de religion ou de conviction, ont-ils déclaré.

Le colloque a examiné les aspects juridiques, politiques et culturels du thème dans différents contextes. Ceux-ci comprenaient l’Europe occidentale, de plus en plus laïcisée, mais aussi des régions où des sites religieux ont été politisés dans des situations de conflit, telles que le Kosovo (Résolution 1244/1999 du Conseil de sécurité de l’ONU), la Chypre divisée, l’Ukraine, la Syrie et la ville de Jérusalem qui revêt une importance particulière pour les juifs, les chrétiens et les musulmans.

Concernant Chypre, Sa Béatitude Chrysostomos II, archevêque de Nouvelle Justinienne et de tout Chypre, s’est exprimé sur la nécessité d’une protection de facto des églises de Chypre. Les monuments religieux du pays ne sont pas sous le contrôle effectif de la République de Chypre et sont souvent vandalisés, la partie chypriote turque agissant peu pour contrer cela. Les propriétaires légitimes se voient également souvent refuser l’accès à leurs lieux saints et empêchés d’y prier. « User du droit d’accès aux lieux de culte à des fins politiques n’est pas propice au dialogue », a déclaré le ministre des affaires étrangères de Chypre, Ioannis Kasoulides.

À propos de la Terre Sainte, Sa Béatitude Theophilos III, patriarche de Jérusalem et de toute la Palestine, a déclaré qu’un nouveau niveau de menace est apparu au cours des derniers mois pour la stabilité de Jérusalem, communauté multi-ethnique, multiculturelle et multireligieuse dont les divers lieux saints sont des preuves concrètes, et que les Églises sont de plus en plus inquiètes pour leurs propriétés.

Concernant la Syrie, l’évêque Armash Nalbandian, primat du diocèse de l’Église apostolique arménienne de Damas, a évoqué la grande souffrance que sa communauté a endurée pendant la guerre civile. Il a insisté sur le désir de faire retrouver au pays la relative harmonie entre les religions qui existait avant le conflit.

Le P. Sava Janjic, abbé du monastère de Dečani au Kosovo (Résolution 1244/1999), a demandé que « les responsables politiques dans les Balkans fassent preuve d’un plus ferme engagement pour la protection du patrimoine culturel et religieux des communautés vulnérables et produisent davantage d’efforts pour enrayer la destruction des lieux saints ».

Le président du groupe de référence thématique de la KEK sur les droits de la personne, le pasteur Göran Gunner, a affirmé que « la destruction d’un lieu de culte touche souvent en profondeur l’identité des personnes religieuses qui désirent que le site soit préservé avec dignité, intégrité et respect pour les générations présentes et à venir ».

Les participants au colloque ont adopté un communiqué que vous pouvez lire en cliquant ici.

Pour obtenir des informations complémentaires ou solliciter une interview, veuillez contacter :

Henrik Hansson
Chargé de communication de la KEK
Tél. : + 32 2 234 68 42
Courriel : hhansson@cec-kek.be
Site internet : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below