Religion et populisme : des Églises européennes contestent les abus politiques faits de la religion

Plus de 40 participants se sont réunis en Espagne à l’occasion de la 5e Université d’été sur les droits de la personne, qui a porté sur le croisement du populisme et de la liberté de religion ou de conviction. Photo : KEK/Miguel Trigo Moran

Communiqué de presse n° : 18/24
13 juillet 2018
Bruxelles

« Le pluralisme religieux est indissociable des sociétés démocratiques et leur est indispensable. Il exige un engagement sans équivoque pour la liberté de religion ou de conviction de la part de l’État, mais également un respect et un soutien mutuels de la part des communautés religieuses ou de conviction. »

Message central de la 5e Université d’été sur les droits de la personne

Du 8 au 12 juillet, plus de 40 participants se sont réunis en Espagne, au Centre œcuménique Los Rubios de Malaga, pour une université d’été sur la religion et le populisme. Le groupe de représentants chrétiens, musulmans et juifs s’est réuni à l’invitation de la Conférence des Églises européennes (KEK) et de ses partenaires espagnols. Les discussions ont porté sur le rôle des religions sur un continent européen qui est témoin de l’influence croissante des politiques populistes. Les intervenants ont souligné que, bien que les populistes utilisent souvent l’identité religieuse comme instrument de division, les croyants sont parmi les premiers à souffrir d’une réduction de la démocratie et de l’état de droit.

Ibrahim Salama, du bureau du Haut Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies, a expliqué que les religions sont souvent perçues selon ce qui les distingue, mais il conviendrait d’insister sur ce qui les rassemble. Mme Simona Cruciani, du bureau des Nations Unies pour la prévention du génocide, à New York, a appelé les religions à soutenir le plan d’action de l’ONU pour les chefs religieux sur la prévention du génocide. L’ambassadrice du Conseil de l’Europe auprès des Nations Unies, Mme Dragana Filipovic, a expliqué le rôle du Conseil dans la promotion et la défense de la liberté de religion ou de conviction dans toute l’Europe.

Le pasteur Alfredo Abad, de l’Église évangélique en Espagne, qui accueillait l’événement, a attiré l’attention sur le sort de Francisco Manzanas et d’autres pasteurs protestants en Espagne. « Après que la Cour européenne des droits de l’homme a décidé, en 2012, que le pasteur Manzanas avait été victime de discrimination, parce qu’il n’avait pas eu accès à une retraite publique comme les prêtres catholiques en Espagne, nous étions convaincus que ce traitement injuste ne se reproduirait pas », a noté M. Abad. « Mais l’Espagne n’a toujours pas modifié sa législation discriminatoire, malgré l’arrêt de Strasbourg. Devoir compenser le non-paiement de ces retraites par l’État finira par ruiner les finances de notre Église. Nous sommes donc reconnaissants pour le soutien que la KEK nous apporte dans nos revendications légitimes. »

L’imam Sayed Razawi, de la Scottish Ahlul Bayt Society, et Mme Michal Zilberberg, du Centre européen de la communauté juive à Bruxelles, ont souligné que la discrimination commence par des préjugés très simples et communs qui forment le fondement idéologique des discours haineux et de l’agitation populiste.

Résumant les actes de la semaine, le pasteur Göran Gunner, président du groupe de référence thématique de la KEK sur les droits de la personne, a conclu : « Les acteurs religieux peuvent jouer un rôle essentiel dans la lutte contre le populisme, le racisme et l’intolérance. » Il a souligné que la KEK et ses Églises membres ont la tradition bien ancrée de construire des ponts, ce qui permet de contester l’idée selon laquelle l’identité religieuse repose sur des divisions plutôt que sur le dialogue.

S’appuyant sur ces échanges fructueux, le groupe de référence thématique sur les droits de la personne continuera de proposer des discussions sur le sujet du populisme et de la liberté de religion.

Erin Green
Chargée de communication
Tél. : +32 2 234 68 20
Courriel : eeg@cec-kek.be
Site internet : www.ceceurope.org
Facebook : www.facebook.com/ceceurope
Twitter : @ceceurope

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below