Dialogue Eglise-UE: une délégation d’Eglise rencontre la présidence autrichienne de l’UE

Foto: BMI/Berger

Une délégation de représentants d’Eglises autrichienne et européenne s’est réunie à Vienne le 23 juillet 2018 avec Mme Karoline Edtstadler, secrétaire d’Etat aux Affaires intérieures du gouvernement autrichien, pour un échange de vues sur les priorités de la présidence autrichienne du Conseil de l’UE.

Des réunions entre Eglises et la présidence tournante de l’UE ont lieu régulièrement depuis plus de 20 ans. Elles sont l’expression du dialogue régulier entre l’UE et les Eglises, les organisations religieuses, philosophiques et non confessionnelles, tel que prévu à l’article 17 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Le point de départ de cette discussion était un document de travail intitulé “Présidence autrichienne du Conseil de l’UE – Réflexions et recommandations des Eglises chrétiennes en Europe” qui a été élaboré sur base de la déclaration de la Conférence des évêques autrichiens sur la présidence, adoptée en juin dernier.

Concernant la subsidiarité et la solidarité, le texte exprime des préoccupations quant à la prévalence de l’instrument juridique de régulation. La présidence de l’UE devrait donc être disposée à remettre en question l’approche de la Commission européenne si elle estime que «les motifs sont insuffisants pour opter pour un niveau d’harmonisation plus élevé». Une plus grande considération de la subsidiarité et de la proportionnalité pourrait également contribuer à atteindre cet important objectif de “simplification”.

Dans le même temps, les Eglises d’Europe ont préconisé de conserver «un équilibre constructif entre subsidiarité et solidarité». Elles ont également rappelé que la subsidiarité «ne signifiait pas seulement le retour des compétences aux États membres, mais aussi l’obligation de l’Union d’aider les États membres à atteindre des objectifs plus élevés en faveur du bien commun. »

A propos du Brexit, les représentants d’Eglise ont souligné la nécessité d’éviter une frontière « dure » entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, « une frontière visible compromettant la réconciliation et la paix entre les deux côtés doivent être évités » ont déclaré les représentants de l’Eglise.

Les Eglises ont accordé une attention particulière à la question de la politique sociale de l’UE, étant donné que le socle européen des droits sociaux, adopté à Göteborg en 2017, devrait fixer des normes sociales européennes minimales. Les Eglises ont également appelé la Présidence autrichienne à créer les conditions d’une fiscalité plus équitable en Europe et à progresser dans les négociations sur une assiette commune pour l’impôt des sociétés au sein du Conseil. En outre, les Eglises ont également proposé une Convention européenne pour une Europe sociale, qui pourrait également inclure les partenaires sociaux, les organisations de la société civile, les citoyens et les Eglises dans la discussion sur un modèle social pour l’Europe capable de répondre aux défis et besoins mondiaux dans un monde en constante évolution.

En matière de politique de migration et d’asile, la délégation a invité les dirigeants de l’UE à œuvrer en faveur d’un régime d’asile européen commun et à en faire un outil approprié pour gérer les migrations. Tous les participants ont convenu que l’Europe avait besoin de migrants pour des raisons évidentes.

Dans ce domaine, la délégation d’Eglise a présenté au secrétaire d’État Edtstadler des propositions intéressantes, telles que la «migration circulaire», qui devrait ouvrir des voies légales pour les travailleurs peu qualifiés qui répondent aux besoins des pays d’accueil. Ils ont critiqué la criminalisation des migrants et le faible respect de leurs droits fondamentaux, et ont appelé à un traitement humain à chaque étape de leur voyage, y compris lorsqu’ils retournent dans leur pays d’origine, rappelant le principe de non-refoulement des personnes ayant besoin de protection.

La question de l’intégration européenne des Balkans occidentaux a été largement discutée dans une conversation avec Mme Edtstadler. Les Eglises et le secrétaire d’Etat ont convenu qu’il était nécessaire de clarifier l’objectif souhaité par ces pays dès que possible – l’adhésion à part entière à l’UE ou un statut spécial. Mgr Cilerdzic a attiré l’attention sur la perte d’attractivité de l’adhésion à l’UE dans certaines régions des Balkans occidentaux et a averti que le vide laissé par l’UE inciterait d’autres acteurs politiques à intervenir. Il a suggéré d’organiser une « conférence sur la paix » dans les Balkans occidentaux.

Un dernier sujet abordé lors de la réunion était le changement climatique et la prochaine réunion de la COP 24 à Katowice en décembre. Les Eglises et les organismes de secours religieux sont intensément impliqués dans ce prochain sommet des Nations Unies sur le climat. Les Eglises espèrent un renforcement du leadership de l’UE dans les négociations climatiques de l’ONU et un rôle prépondérant de la Présidence dans la préparation d’une contribution de l’UE au sommet sur le climat. Ce qu’il faut maintenant, c’est une mise en œuvre concrète des engagements de l’Accord de Paris fondés sur des règles équitables et un soutien aux pays tiers, qui sont les plus touchés par les effets du changement climatique. Cela pourrait également contribuer à atténuer la migration liée au changement climatique.

La délégation était composée de:

– DDr. Peter Schipka, secrétaire général de la Conférence épiscopale autrichienne;

– Mgr Michael Bünker, évêque de l’Église protestante A.B. (Luthérien) en Autriche;

– Fr. Athanasius Buk, prêtre de la métropole grecque-orientale d’Autriche;

– Mgr Andrej Cilerdzic, évêque de l’Église orthodoxe serbe en Autriche, vice-président du Conseil des Églises d’Autriche;

– Dr Michael Kuhn, Secrétaire général adjoint de la Commission des conférences épiscopales de l’Union européenne (COMECE);

Rev. Sören Lenz, Secrétaire exécutif de la Conférence des Eglises européennes (CEC).

Une partie de ce communiqué de presse reprend un article publié à l’origine par l’Archidiocèse de Vienne le 23 juillet 2018 en allemand intitulé “Kirchen trafen österreichische EU-Ratspräsidentschaft“.

Erin Green
Communication Coordinator
Tel: +32 2 234 68 20
E-mail: eeg@cec-kek.be
Website: www.ceceurope.org
Facebook: www.facebook.com/ceceurope
Twitter: @ceceurope

Register
For event

If you request travel subsidies you must clear the planned travel with CEC beforehand!
If you need to share a room please indicate your request in the "Remarks" field below